Flotte de machines

  • Lama SA 315 B

    1. Before
    2. After
    Données techniques

    Le SA-315 Lama est un hélicoptère de transport léger et polyvalent. Conçu à l’origine pour les forces armées indiennes et destiné aux vols à très haute altitude et fortes températures, par le fabricant Sud Aviation (plus tard Aérospatiale), le SA 315 Lama a détenu durant près de trente ans un record absolu d’altitude pour hélicoptère.

    La construction est basée sur l’Alouette II (série 3150), dont il a hérité du cadre toute en treillis de tube d’alu. A l’inverse de l’Alouette II il est équipé d’une turbine Turboméca Stazou IIIB de l’Alouette III qui elle est bien plus performante. Il dispose d’un rotor principal composé de trois pales ainsi qu‘une hélice de queue à trois pales.

    La verrière de cabine, non séparée du cockpit, est stabilisée par quelques haubans. Grace au fuselage et la potence de queue en treillis, l’accès ainsi que le contrôle visuel du mécanisme de commande derrière le capot sont facilités.

    Le Lama est adapté pour le transport de passagers, à des fins d’observation, pour la formation aéronautique (surtout pour la mise en pratique d’autorotations avec l’équipement mono-turbine) ainsi que pour le transport de charges ; d’où son appellation « mulet des airs ».
    Le 21 juin 1972, un Lama avec comme pilote, Jean Boulet, s’adjugea un record absolu d’altitude pour hélicoptère avec 12’442 m. 30 ans plus tard, le 25 mars 2002 ce record a été battu par Frédéric North lorsqu’il a atteint une altitude de 12’954 m avec un Eurocopter AS 350.

    A ce jour, seuls quelques Lamas sont encore au service de l’aviation civile tel que chez Air Zermatt. Ces machines résistantes ont fait leurs preuves, particulièrement en haute-montagne par des conditions les plus difficiles. C’est pour cette raison qu’on entendra le hurlement de ses turbines encore pendant longtemps dans les Alpes.

  • Eurocopter AS 350 Ecureuil

    1. Before
    2. After
    Données techniques

    L’AS350 Écureuil est un hélicoptère léger polyvalent à mono-turbine développé par Aérospatiale, puis produit par Eurocopter depuis janvier 1990 et Airbus Helicopters à partir de janvier 2014.
    C’était le premier type d’hélicoptère d’Aérospatiale en production à la chaîne. Ainsi, le nouveau rotor Starflex avait été développé, un système pour lequel le nombre de pièces amovibles a été divisé par quatre par rapport à la méthode de construction habituelle. Ainsi les intervalles de maintenance ont été augmentées et le temps de production a diminué de manière significative.
    Origine
    Le prototype effectua son premier vol le 27 juin 1974, équipé d’une turbine Avco-Lycoming. Il a été suivi le 14 février 1975 du AS 350C équipé d’une turbine Turbomeca Arriel. Par après, deux autres versions civiles ainsi que militaires ont vu le jour.
    Le 27 septembre 1979 le AS 355E Ecureuil 2 (ou Twinstar pour le marché international) s’est élevé dans les airs. Par cette version biturbine non seulement la performance mais également la sécurité avait été augmentée. Par la suite, les versions 350 et 355 ont évolués en parallèle : Le modèle 350L étaient suivi par le 355M par exemple. La famille d’hélicoptères Ecureuil est encore en production à ce jour et se vend dans le monde entier.

    Records
    Le 25 mars 2002 Frédéric North a atteint une altitude de 12’954 m avec un Eurocopter AS 350, record qui avait été détenu par le SA-315 Lama pendant près de 30 ans. Le 14 mai 2005 Didier Delsalle a établi un record du monde avec un AS 350 350 B3+ lorsqu’il a fait le premier atterrissage avec un hélicoptère au sommet du Mount Everest (8’848 m).

  • EC 135 T3

    1. Before
    2. After
    Données techniques

    L’hélicoptère de sauvetage EC135 T3 est issu de la production commune du fabriquant franco-allemand Eurocopter. Il s’agit d’un hélicoptère polyvalent équipé de deux turbines Turbomeca Arrius 2B2. Au niveau des rotors il est équipé d’un rotor principal à quatre pales sans articulation ainsi qu’un rotor anti-couple de type Fenestron. De plus, il est équipé d’un pilote automatique et autorisé à opérer de jour comme de nuit.

    L’agence européenne de la sécurité aérienne EASA a délivré à Airbus Helicopters le certificat de type pour le nouveau EC135 T3/P3. Ainsi, pour Air Zermatt, la voie pour transformer l’EC 135 T2 en un EC135 T3/P3 était ouverte.
    La version revisitée se caractérise non seulement par une charge utile de 200 kilogrammes supplémentaires qui est davantage utile à très haute altitude et dans des conditions de hautes températures, mais également par une performance de charge utile en puissance monomoteur (CAT A) accrue de 70 kg au niveau de la mer.

    Les modifications techniques de l’EC135 T3/P3 se constituent par un rotor principal agrandi pour une sustentation plus performante ainsi que des entrées d’air latérales des turbines pour plus d’efficacité. La commande des turbines est optimisée par le logiciel FADEC (Full Authority Digital Engine Control). En ce qui concerne l’avionique, c’est un Garmin GTN 750 qui répond à la demande d’un système intégré pour la navigation et la communication.

    A ce jour, les près de 1200 hélicoptères Airbus EC135 livrés dans le monde ont accumulé plus de 3 millions d’heures de vol. Grâce à une performance améliorée de ce nouvel hélicoptère, l’ EC135 T3/P3, se prête particulièrement bien aux vols en montagne et sur l’eau où une fiabilité irréprochable ainsi qu’une réserve maximale de puissance en condition monomoteur sont fondamentales.

  • Bell 429

    1. Before
    2. After
    Données techniques

    Le premier vol du Bell 429 a eu lieu le 27 février 2007. L’autorisation de mise sur le marché par l’administration de l’aviation civile Canadienne a suivi le 1er juillet 2009. L’EASA a donné son accord selon CS-27 le 23 septembre de la même année. La première livraison était prévue pour fin 2009. Le Bell 429 est fabriqué à Mirabel au Canada.
    En novembre 2005, 136 commandes avaient été enregistrées (02/2008 plus de 260) qui devaient être livrées au deuxième semestre 2009. Le prix s’élève à environ 5-6 millions dollars US. Au début 2013 le Bell429WLG avec un train d’atterrissage rétractable et des performances de vol plus élevés, avait été présenté.

  • EC 130

    1. Before
    2. After

    Tourism

    As one of the quietest helicopters in the skies, the H130 sets the standard for tour operations worldwide. Its very low sound level is 7 dB below the ICAO requirement and remains quieter than the most restrictive limits defined for flights over national parks, animal reserves and urban areas.

    The wide, unobstructed cabin can accommodate the pilot and up to seven passengers, providing outstanding visibility through large wrap-around windscreen and wide windows.

    With the open-space cabin, everyone aboard can enjoy spectacular views from their forward-facing seats. Rear passengers are comfortably seated, installed on a raised “theater-style” platform.